Trop c’est trop, la ligne jaune a été franchie.

Malgré nos diverses alertes et rappels, certains ne semblent pas avoir compris.
Ce dernier Week-end, un arbitre a été frappé par un joueur : ceci ne peut être accepté.

Je vous rappelle les dispositions de la loi LAMOUR du 23 octobre 2006.

 « L’homme en noir » est considéré comme chargé d’une mission de service public, les atteintes dont il peut être la victime dans l’exercice ou à l’occasion de sa mission sont réprimées par des peines aggravées. 

Je ne souhaite pas et je ne peux d’ailleurs pas m’immiscer dans les décisions disciplinaires mais je sais pouvoir compter sur la commission de discipline pour prendre les sanctions exemplaires dans ce domaine. Au besoin, je rappelle que la sanction de référence pour coup à arbitre est de 5 ans et que celle-ci peut être aggravée allant même jusqu’à suspension à vie avec extension à toutes les disciplines sportives.

La commission de discipline instruira ce dossier selon les procédures réglementaires.

Dans l’immédiat, le dossier a été transmis au Parquet de Rennes  dans le cadre de la convention que nous avons signée conjointement  Parquet – Ligue – District et UNAF ; Le joueur risquant bien sûr également des sanctions pénales.

Jamais je ne tolérerai ces comportements sur nos terrains. Le football est un jeu et ceux qui ne le comprennent pas, n’ont rien à faire sur les pelouses, ni dans l’entourage quelconque d’une association sportive.

Nous ne pouvons tolérer ces comportements et le Comité du District 35 prendra ses responsabilités au besoin en excluant définitivement ces clubs fautifs surtout lorsque ceux-ci se retrouvent de façons récurrentes devant les instances disciplinaires.

 

 Le Président Du district Ille et Vilaine de Football

 Philippe LE YONDRE

Articles les plus lus dans cette catégorie